La paroisse de Membach et son église Saint-Jean-Baptiste 1722 – 300 ans – 2022

A l’origine, la communauté de Membach dépend au spirituel de la paroisse de Baelen et l’église Saint-Paul lui sert de lieu de culte pour les baptêmes, les mariages et funérailles ainsi que les inhumations dans le cimetière baelenois. Prétextant un accroissement de la population locale mais aussi la distance séparant les deux entités, les Membachois, au début du XVIIIe siècle, manifestent leur intention d’ériger un édifice religieux ainsi qu’un cimetière au sein de leur communauté.

Commencent alors des discussions entre le curé de Baelen et les représentants désignés par la communauté membachoise. Celle-ci pour appuyer sa demande, fait appel à un notaire qui, le 9 décembre 1718,  enregistre le témoignage de deux personnes qui ont chronométré le temps parcouru entre le centre de Membach et l’église de Baelen.

Un autre document appuie la requête. Il met l’accent sur les arrivées tardives du curé de Baelen lorsque les paroissiens lui demandent son assistance. Ainsi en septembre 1719, Jean Wintgens serait mort sans les secours de la religion ! A nouveau un notaire enregistre ce cas grave. Cependant, le curé de Baelen réfute en bloc les propos qui lui parviennent.

Après de nombreuses réunions et autres discussions, appuyées notamment par Johann Lindenlauff, seigneur de Membach, la communauté adresse   une requête auprès des autorités compétentes qui lui accordent, enfin, le droit de construire une église.

Une réunion a lieu au presbytère de Baelen, le 16 août 1720, en présence de l’abbé de Rolduc, d’une délégation membachoise et d’un commissaire impérial. A l’issue de cette réunion, l’abbé accepte la construction de l’édifice mais il se réserve le droit d’y nommer les curés. Les fidèles de Membach devront encore faire leurs Pâques en l’église mère de Baelen et lui payer quelques menus droits.

De leur côté, les habitants de Membach prennent en charge les frais de la construction et de l’entretien de leur église. Ils assumeront également la construction d’un presbytère pour y loger le prêtre qui leur sera désigné.

Enfin, le 11 octobre 1720, l’empereur Charles VI (père de Marie-Thérèse d’Autriche) signe l’autorisation de construire une église à Membach. Début 1721, commencent enfin les travaux qui dureront plusieurs mois pour s’achever au courant de l’année 1722.

Le 15 octobre 1722, l’église est consacrée sous le vocable de Saint-Jean-Baptiste. C’est aussi à cette époque que la communauté de Membach est érigée en rectorat avec la présence à demeure d’un curé qui devra tenir à jour les registres de baptêmes, de mariages et de décès. Il faudra encore attendre l’année 1803 pour voir Membach accéder au statut de paroisse indépendante et détachée définitivement de celle de Baelen.