La catéchèse en général

Projet catéchétique diocésain

Projet catéchétique diocésain adapté


Résumé de la synthèse proposée par le service Annoncer l’Evangile suite à la consultation diocésaine.

1er dossier (Généralités)

Dans toutes les up, on insiste sur la nécessité de changer la manière de proposer la catéchèse. Partout on affirme la nécessité de revisiter, moderniser, actualiser le langage de la foi et le langage de la liturgie. Il est nécessaire de rencontrer la sensibilité actuelle.

2e dossier (Eveil)

Dans ce dossier, on retrouve l’importance de mettre en place un éveil à la foi, dans la mesure où la foi n’est plus évidente aujourd’hui. La catéchèse doit être moins scolaire, moins liée aux apprentissages qu’à la découverte, au témoignage et à l’expérience.

On redit également l’importance de l’accueil, de l’ouverture. Il faut inviter plus que contraindre.

3e dossier (Durée)

La vie chrétienne est un chemin. La plupart des UP souhaitent que ce chemin ne soit pas interrompu au plan de la catéchèse. Pour cela et pour s’ouvrir à de nouveaux membres, il est essentiel de

  • Veiller à la qualité de la vie communautaire
  • Organiser une équipe d’accueil
  • La catéchèse continuée doit être souple.

Les âges. Il demeure important de proposer des âges repères mais la dimension « cheminement personnel » ne doit pas être occulté.

On précise aussi les avantages et les limites de la profession de foi actuelle.

En général, les UP se prononcent pour une confirmation plus âgée (16 ans).

4e dossier (Lien avec la communauté)

Les communautés se sentent en dehors de la catéchèse et n’en ressentent pas le besoin. Il est nécessaire de créer des communautés chaleureuses. Majoritairement, la catéchèse communautaire est vue comme une voie d’avenir même si se pose la question de la lourdeur et des « moyens humains » que suppose ce type de catéchèse.


Les pistes d’action

Sur base de tout ce qu’il a lu, le service de la catéchèse propose les pistes suivantes.

Pour prendre une comparaison, il s’agit d’une sorte de projet de loi, un décret… qui seront soumis (ce sera les rencontres ultérieures) à l’approbation, amendement, rejet, adaptations…

Le service propose une triple approche :

Nous reconnaissons que… ce sont des convictions fortes, des balises, des incontournables…

Nous souhaitons que… il s’agit des trois axes fondamentaux pour la catéchèse de demain.

Nous demandons que… 12 pistes à mettre en œuvre.

Nous reconnaissons (il s’agit en quelques sorte d’incontournables dans l’aujourd’hui de la catéchèse, des piliers…)

  1. Se centrer sur les fondamentaux :
          1. la rencontre de Dieu, du Christ
          2. l’Evangile (découvrir la pertinence de l’Evangile)
          3. La parole de Dieu (lire la parole)
  2. Rester enracinés :
          1. Dans la communauté (veiller à la vie communautaire)
          2. Garder le lien catéchèse/liturgie/service
  3. Etre attentifs aux aspects de rencontres, partages, expériences… Le mot immersion est important. Immersion dans la liturgie, dans la communauté, dans le service.
  4. Importance du cours de religion souvent complémentaire : le cours de religion apporte du contenu = offrir aux enfants et jeunes des clés d’intelligibilité ; la catéchèse = proposer une expérience. Sans forcer la distinction.

Nous souhaitons : 3 axes

1.Les catéchèses communautaires sont le pivot de toute activité catéchétique. Communautaire, conviviale, liturgique… ce type de catéchèse est ouvert à tous.

2.Les catéchèses spécifiques (préparation de tel sacrement) vient se greffer sur ceci. Les catéchèses spécifiques ne peuvent plus être des préparations isolées dans le temps, isolées de la communauté. Les parcours plus spécifiques pourraient être allégées. Le parcours communautaire est bien au centre du dispositif catéchétique.

3.La foi n’étant plus une évidence, la catéchèse doit être kérygmatique et missionnaire (ce qui emprunte la voie de la 1ere annonce, l’éveil à la foi…)

Nous demandons à cet effet : 12 dispositions à mettre en œuvre

  1. Que chaque up organise 3 catéchèses communautaires, liées à l’eucharistie dominicale.
  2. Eveil à la foi des tout-petits, notamment lors des catéchèses communautaires. Les moyens sont le chant, la prière, les contes, les bricolages, danses…
  3. La première communion de préparera en 2 ans (18 mois) : cette préparation comprendra la participation à 3 catéchèses communautaires et 6 rencontres spécifiques. 3 pôles essentiels pour la catéchèse de la première communion : intériorité et prières ; découverte de Jésus ; découverte de l’eucharistie.
  4. La Pdf se célébrera à 10, 11 ou 12 ans. Elle se prépare au cours d’une année durant laquelle se vivront la participation à la retraite, à 4 rencontres spécifiques et 3 catéchèses communautaires que l’up propose.
  5. La pastorale des jeunes doit être distincte de la préparation à la confirmation. On peut notamment songer aux jeunes pour animer les plus jeunes dans les catéchèses communautaires ; ne pas oublier les propositions riches du SDJ ou autres.
  6. La confirmation aura lieu à l’âge que l’up jugera le plus judicieux. La préparation comprend la participation aux 3 catéchèses communautaires, à une retraite et à 6 rencontres spécifiques.
  7. Ces catéchèses spécifiques (ou autres) doivent être en lien avec la liturgie, à l’image de ce qui se fait dans les différentes étapes du catéchuménat. (remise de la Bible, remise du Notre Père, remise du Credo…)
  8. Les parents et même tous les membres de la communauté sont associés à cette démarche catéchétique. Associés et partenaires. Pour les parents, il est important qu’ils aient des moments entre adultes et avec leurs enfants. En ce qui concerne les parents : les accueillir là où ils sont au plan de la foi.
  9. La préparation des parents pour les baptêmes de petits enfants et des fiancés pour leur mariage sont aussi deux lieux où il s’agit d’éveiller à la foi. Pour d’autres, ce sera un mûrissement de leur foi. Fondamentalement, il s’agit moins de préparer une célébration que de vivre un bout de chemin croyant. On invitera à la catéchèse communautaire. En ce qui concerne le mariage, dans la ligne de Amoris Laetitia, trois rencontres sont à prévoir : être chrétien aujourd’hui ; valeurs et sens du mariage ; préparation liturgique.
  10. Découvrir d’autres manières de prier. Au-delà de l’eucharistie centre et sommet de la foi.
  11. Mettre en place en up une équipe catéchétique qui veillera à la coordination, la formation, l’évaluation.
  12. Ce nouveau dispositif catéchétique demande à appeler et former. Evitons de ne pas « user ». On limitera les engagements dans le temps et on « travaillera » en équipe.

Le présent projet sera assorti d’un calendrier de mise en œuvre.

Le service diocésain entend bien accompagner les up dans ces démarches.

(Haut de la page ↑) 


1. ORGANISER LA CATECHESE EN U.P.

Court terme :

Concevoir en UP les différentes catéchèses traditionnelles :

avoir en commun méthode, formation des catéchistes et retraite

· en 2006-2007 pour

– profession de foi (+ certaines célébrations d’année)

– pastorale des jeunes (+ activités d’année)

– confirmation (+ activités d’année + célébration)

Moyen terme :

· d’ici 2-3 ans pour

– baptême (réunir les 2 équipes existantes et élargir à Membach et Henri-Chapelle)

– première communion (ralliement de Membach à la méthode, formation commune)

Jeter des ponts entre ces différences catéchèses :

· tisser des liens entre catéchistes (cela se fait déjà !)

– élaboration commune de ce Projet

– rencontre des responsables au moins 1x/an

– barbecue annuel pour tous les catéchistes

· tisser des liens entre les « niveaux »

– souligner les liens entre les étapes

(cf. Situer les sacrements dans un parcours)

– élaborer un agenda commun et le donner à tous

– réunir plusieurs niveaux pour certaines rencontres

– et les rassembler tous au moins une fois par an

Long terme

Mettre sur pied une vraie équipe de coordination de la catéchèse dans l’U.P.

– qui puisse s’appuyer sur l’EAP et les relais « annonce »

– qui puisse faire progresser vers la CATECHESE DECLOISONNEE

(Cf. Situer les sacrements dans un parcours)

2. FORMER LES RESPONSABLES DE LA CATÉCHÈSE

Court terme

Consolider la formation des responsables

· approfondir théologiquement et spirituellement les différents thèmes et constituer des dossiers

– fouillés pour les responsables

– plus succincts pour les catéchistes

à « mettre sur orbite » pour la profession de foi

à intensifier pour la première communion

à lancer pour le baptême

Moyen terme

· profiter des offres du doyenné

– formation de base : Credo, initiation biblique (par les profs de L’ISCP)

– « bourses aux idées » pour les coordinateurs d’une même catéchèse dans les différentes UP

Epauler et soutenir les responsables pour qu’ils osent assurer eux-mêmes la formation des catéchistes

· leur garantir un référent dans l’E.A.P.

· investir dans leur formation

– leur fournir des outils (abonnements, ouvrages de base, petites « valises KT circulant facilement…)

– payer les sessions et cours qu’ils suivraient

· penser à préparer la relève ; repérer les personnes capables et demander aux précédentes de les « piloter » avant de s’en aller

Long terme

Consulter un centre de documentation pour l’U.P.

– ouvrages de base, revues

– matériel didactique (CD, images, …)

– relevé des bonnes expériences locales

– appareils audio-visuels

3 . FAIRE L’EXPÉRIENCE DE LA COMMUNAUTÉ CHRÉTIENNE

Court terme

Cultiver la joie !

– en particulier dans les célébrations (soigner l’accueil)

– comme premier témoignage à donner à l’extérieur

Renforcer le sentiment d’appartenance à l’U.P.

· pour tous les paroissiens :

– quelques célébrations annuelles communes

– meilleure communication de l’information (site internet, annonces..)

· dans la catéchèse elle-même (Cf. Travail en UP)

Moyen terme

Jeter des ponts entre catéchèse et communauté

· profiter des temps forts communautaires pour y inviter les enfants et les jeunes (convivialité, actions de solidarité, célébrations…)

· célébrer les sacrements et étapes de la foi dans la communauté (attention particulière à l’accueil lors des baptêmes)

· donner la communauté des échos de la catéchèse (panneaux, petit mot aux célébrations, feuillets ?)

· impliquer la communauté dans la catéchèse (parrainage, témoignage, prière…)

Long terme

Aboutir à une CATECHESE DECLOISONNEE dans laquelle la communauté soit active (« caté-tous »)

· inviter les paroissiens à la catéchèse commune

· demander à certains d’être responsables de la préparation, d’un atlier

4. METTRE LES ADULTES AU CENTRE DE LA CATÉCHÈSE !!

Court terme

Pour le « tout-venant »

· soigner tout ce qui peut être catéchétique (homélies, célébrations, communications diverses…)

· veiller à la qualité de notre annonce aux célébrations « grand public » (mariages, funérailles, sacrements, grandes fêtes)

· bien informer (Internet, affiches, feuillets, annonces) de tout ce qui s’offre aux adultes (conférences, formations dans l’UP et ailleurs…)

· inviter personnellement ceux qui ont fait une demande sacramentelle les années précédentes (listes)

Moyen terme

Cibler les parents des enfants en catéchèse :

· profiter des réunions « pratiques » pour y insérer un contenu intéressant (2/an)

· proposer l’activité « enfants + parents » par année

· inviter chaque parent à s’investir au moins 1x/an (comme catéchiste, pour un service, un apport…)

Réfléchir à notre « marketing » : comment toucher les gens déjà occupés et manquant de temps ?

· être à l’écoute de leurs attentes et de leurs besoins

· être à l’écoute de l’Esprit Saint pour être créatifs

Avoir un relais pour le catéchuménat des adultes

Mettre sur pied une catéchèse systématique pour tous :

· commencer par proposer un parcours spécifique par an (style « Jalons », « Recommencements »)

Long terme

· imaginer un PARCOURS D’ADULTES commençant au mariage ou au baptême des enfants

5. FAIRE DE LA PAROLE DE DIEU UNE VRAIE SOURCE

Court terme

De manière très large

· dans les célébrations :

– encourager le choix de textes bibliques pour la liturgie de la Parole

– soigner les homélies pour qu’elles rendent la Parole parlante

– veiller à la formation des lecteurs et de ceux qui préparent les célébrations

· encourager la prière à partir de la Parole

– soutenir les groupes et publications existantes

– mener à terme le projet d’une « semaine de prière accompagnée » (retraite à domicile)

– inviter aux « séjours dans la Parole » répercutés par le doyenné

Dans la catéchèse :

· dans la formation des catéchistes

– approcher la Parole de diverses manières

– donner des clés pour lire la Bible

· avec les enfants et les jeunes :

– soigner la célébration de remise de la Parole

Moyen terme

– dépasser l’histoire ou la morale pour annoncer une Bonne Nouvelle et FAIRE DECOUVRIR QUELQU’UN

– faire intérioriser et prier la Parole

De manière très large

· répercuter les formations bibliques du doyenné

· mettre sur pied un groupe d’étude biblique en faisant appel aux compétences du terrain

6. EDUQUER À LA PRIÈRE ET AU SENS DE LA CÉLÉBRATION

Court terme

De manière très large

· dans la célébration

– amener à des moments de vrai silence

– veiller à ce que le cadre, les gestes, les attitudes et les paroles incitent à la prière

– former tous les acteurs de la liturgie au langage rituel et symbolique

· dans les réunions paroissiales : faire plus qu’une « petite prière », ménager un vrai temps de prière !

Dans la catéchèse :

· dans la formation des catéchistes

– soigner le temps de prière : qu’il soit pour les catéchistes une expérience transmissible aux enfants/jeunes

– insister sur la différence entre prière et méditation

– former au sens de la célébration (différente de la catéchèse proprement dite !)

· avec les enfants et les jeunes

– encourager la prière des enfants et les messes des familles et des jeunes

– y inviter les catéchisés pendant les temps forts

Moyen terme

– préparer le chemin de la prière en éveillant progressivement au silence, à l’intériorité

– profiter des retraites pour faire vivre des temps forts de prière et de célébration (Réconciliation entre autres), la rencontre du ressuscité !

– emmener dans d’autres lieux (groupes de prière, Taizé) pour faire goûter la prière

Long terme

– créer un groupe de prière pour les jeunes

7. SITUER LES SACREMENTS DANS UN ENSEMBLE

Court terme

Présenter la catéchèse comme un cheminement continu :

· réaliser un petit livret présentant notre façon de faire et le remettre aux parents dès que le baptême, aux nouveaux arrivants…(+ panneaux dans les églises)

· veiller à une meilleure coordination entre les différentes catéchèses : rencontre des responsables au moins 1x/an (Cf. Organiser la catéchèse en UP)

· dans les catéchèses, souligner les liens entre les étapes (p. ex. reprendre certains signes)

Moyen terme

Penser à élaguer les catéchèses traditionnelles pour pouvoir investir des forces dans

· le suivi et la continuité

– « petits pas » de Baelen à proposer d’ailleurs ?

– penser très sérieusement au suivi du baptême

· la catéchèse des parents et de la communauté

(Cf. Adulte et Communauté)

Nous préparer à accompagner les enfants en âge scolaire qui demandent le baptême

· faire appel aux services diocésains (Fo.Li.Pa) pour la formation

· étaler la préparation et la célébration

Entamer une réflexion sur notre façon de répondre aux demandes sacramentelles qui paraissent purement sociologiques :

– grâce de Dieu et part de l’homme ? droit de refuser ?

– appel à la cohérence avec la demande : oser proposer

un cheminement adapté

Long terme

Oser remettre en question le système « tel âge, tel sacrement » et proposer UNE CATECHESE DE CHEMINEMENT

(CONTINUE, DÉCLOISONNE, INTERGÉNÉRATIONNELLE …)

nous y préparer en lisant L. Aerens, H. Derroitte, etc…

(Haut de la page ↑)