Unité Pastorale Baelen - Welkenreadt

Chacun est invité à travailler à la vigne

Un homme découragé se demande s’il sert encore à quelque chose ou s’il compte pour quelqu’un. « Allez à ma vigne, vous aussi », nous dit Jésus. Cet appel est très réconfortant car personne n’y échappe. Tous, nous sommes appelés à travailler pour le Seigneur. Notre récompense sera le Christ Jésus lui-même. Chacun recevra la même chose et personne ne peut recevoir davantage. Habituellement, la parabole des ouvriers de la dernière heure évoque l’Ancienne et la Nouvelle Alliance. Les Juifs furent les tout premiers à entendre l’appel de Dieu. Ensuite, il y eut la multitude de ceux à qui le Christ s’est révélé. Nous, chrétiens, nous sommes ces ouvriers de la dernière heure. Et toute la joie du Maître consiste à ce que nous portions de bons fruits. Il y a deux conditions à cette fécondité. La première est de nous recentrer sur l’essentiel. Tant de projets et de pensées peuvent nous éloigner du domaine de Dieu. Le prophète Isaïe appelle à revenir au Seigneur et à compter sur sa miséricorde. La deuxième est d’accepter de s’en remettre au Christ. « Pour moi vivre, c’est le Christ », écrit Paul. Du fond de sa prison, il ne sait plus s’il doit souhaiter la condamnation à mort ou le non-lieu. D’un côté, il préférerait rejoindre le Christ au plus vite. De l’autre, il sait qu’il peut encore faire beaucoup de bien sur la terre. Ce sera donc au Seigneur d’en décider. Une telle confiance vaut pour nos activités, surtout lorsque les fruits tardent à venir. Elle caractérise aussi notre relation à Dieu. Puisqu’il s’est livré pour nous, le Christ offre à chacun d’être avec lui et de travailler à sa vigne.

Participation de notre Doyenné à « Venite Adoremus »

du mercredi 22 au dimanche 26 novembre 2017

Cette année encore, les 4 Unités Pastorales de Herve, Welkenraedt, Aubel et Montzen, se relayeront 4 jours et 4 nuits, avant la fête du Christ-Roi, pour vivre ensemble le Festival d’Adoration Eucharistique Venite Adoremus en union de prière avec les différents diocèses de Belgique participants, et notamment La Calamine et Eupen.

Retenez déjà que l’église de Welkenraedt sera ouverte du jeudi 23 novembre à 8 h du matin jusqu’au vendredi 24 novembre à 8 h du matin non-stop

Le Saint Sacrement y sera exposé pendant 24 heures.

Ne manquez pas cette belle rencontre avec Jésus présent dans le Saint-Sacrement :

’A vos agendas !’

Consultation diocésaine

Résumé de la synthèse proposée par le service Annoncer l’Evangile suite à la consultation diocésaine.

1er dossier (Généralités)

Dans toutes les up, on insiste sur la nécessité de changer la manière de proposer la catéchèse. Partout on affirme la nécessité de revisiter, moderniser, actualiser le langage de la foi et le langage de la liturgie. Il est nécessaire de rencontrer la sensibilité actuelle.

2e dossier (Eveil)

Dans ce dossier, on retrouve l’importance de mettre en place un éveil à la foi, dans la mesure où la foi n’est plus évidente aujourd’hui. La catéchèse doit être moins scolaire, moins liée aux apprentissages qu’à la découverte, au témoignage et à l’expérience.

On redit également l’importance de l’accueil, de l’ouverture. Il faut inviter plus que contraindre.

3e dossier (Durée)

La vie chrétienne est un chemin. La plupart des UP souhaitent que ce chemin ne soit pas interrompu au plan de la catéchèse. Pour cela et pour s’ouvrir à de nouveaux membres, il est essentiel de

  • Veiller à la qualité de la vie communautaire

  • Organiser une équipe d’accueil

  • La catéchèse continuée doit être souple.

Les âges. Il demeure important de proposer des âges repères mais la dimension « cheminement personnel » ne doit pas être occulté.

On précise aussi les avantages et les limites de la profession de foi actuelle.

En général, les UP se prononcent pour une confirmation plus âgée (16 ans).

4e dossier (Lien avec la communauté)

Les communautés se sentent en dehors de la catéchèse et n’en ressentent pas le besoin. Il est nécessaire de créer des communautés chaleureuses. Majoritairement, la catéchèse communautaire est vue comme une voie d’avenir même si se pose la question de la lourdeur et des « moyens humains » que suppose ce type de catéchèse.

LES PISTES D’ACTION

Sur base de tout ce qu’il a lu, le service de la catéchèse propose les pistes suivantes.

Pour prendre une comparaison, il s’agit d’une sorte de projet de loi, un décret… qui seront soumis (ce sera les rencontres ultérieures) à l’approbation, amendement, rejet, adaptations…

Le service propose une triple approche :

Nous reconnaissons que… ce sont des convictions fortes, des balises, des incontournables…

Nous souhaitons que… il s’agit des trois axes fondamentaux pour la catéchèse de demain.

Nous demandons que… 12 pistes à mettre en œuvre.

Nous reconnaissons (il s’agit en quelques sorte d’incontournables dans l’aujourd’hui de la catéchèse, des piliers…)

  1. Se centrer sur les fondamentaux :

          1. la rencontre de Dieu, du Christ

          2. l’Evangile (découvrir la pertinence de l’Evangile)

          3. La parole de Dieu (lire la parole)

  2. Rester enracinés :

          1. Dans la communauté (veiller à la vie communautaire)

          2. Garder le lien catéchèse/liturgie/service

  3. Etre attentifs aux aspects de rencontres, partages, expériences… Le mot immersion est important. Immersion dans la liturgie, dans la communauté, dans le service.

  4. Importance du cours de religion souvent complémentaire : le cours de religion apporte du contenu = offrir aux enfants et jeunes des clés d’intelligibilité ; la catéchèse = proposer une expérience. Sans forcer la distinction.

Nous souhaitons : 3 axes

1.Les catéchèses communautaires sont le pivot de toute activité catéchétique. Communautaire, conviviale, liturgique… ce type de catéchèse est ouvert à tous.

2.Les catéchèses spécifiques (préparation de tel sacrement) vient se greffer sur ceci. Les catéchèses spécifiques ne peuvent plus être des préparations isolées dans le temps, isolées de la communauté. Les parcours plus spécifiques pourraient être allégées. Le parcours communautaire est bien au centre du dispositif catéchétique.

3.La foi n’étant plus une évidence, la catéchèse doit être kérygmatique et missionnaire (ce qui emprunte la voie de la 1ere annonce, l’éveil à la foi…)

Nous demandons à cet effet : 12 dispositions à mettre en œuvre

  1. Que chaque up organise 3 catéchèses communautaires, liées à l’eucharistie dominicale.

  2. Eveil à la foi des tout-petits, notamment lors des catéchèses communautaires. Les moyens sont le chant, la prière, les contes, les bricolages, danses…

  3. La première communion de préparera en 2 ans (18 mois) : cette préparation comprendra la participation à 3 catéchèses communautaires et 6 rencontres spécifiques. 3 pôles essentiels pour la catéchèse de la première communion : intériorité et prières ; découverte de Jésus ; découverte de l’eucharistie.

  4. La Pdf se célébrera à 10, 11 ou 12 ans. Elle se prépare au cours d’une année durant laquelle se vivront la participation à la retraite, à 4 rencontres spécifiques et 3 catéchèses communautaires que l’up propose.

  5. La pastorale des jeunes doit être distincte de la préparation à la confirmation. On peut notamment songer aux jeunes pour animer les plus jeunes dans les catéchèses communautaires ; ne pas oublier les propositions riches du SDJ ou autres.

  6. La confirmation aura lieu à l’âge que l’up jugera le plus judicieux. La préparation comprend la participation aux 3 catéchèses communautaires, à une retraite et à 6 rencontres spécifiques.

  7. Ces catéchèses spécifiques (ou autres) doivent être en lien avec la liturgie, à l’image de ce qui se fait dans les différentes étapes du catéchuménat. (remise de la Bible, remise du Notre Père, remise du Credo…)

  8. Les parents et même tous les membres de la communauté sont associés à cette démarche catéchétique. Associés et partenaires. Pour les parents, il est important qu’ils aient des moments entre adultes et avec leurs enfants. En ce qui concerne les parents : les accueillir là où ils sont au plan de la foi.

  9. La préparation des parents pour les baptêmes de petits enfants et des fiancés pour leur mariage sont aussi deux lieux où il s’agit d’éveiller à la foi. Pour d’autres, ce sera un mûrissement de leur foi. Fondamentalement, il s’agit moins de préparer une célébration que de vivre un bout de chemin croyant. On invitera à la catéchèse communautaire. En ce qui concerne le mariage, dans la ligne de Amoris Laetitia, trois rencontres sont à prévoir : être chrétien aujourd’hui ; valeurs et sens du mariage ; préparation liturgique.

  10. Découvrir d’autres manières de prier. Au-delà de l’eucharistie centre et sommet de la foi.

  11. Mettre en place en up une équipe catéchétique qui veillera à la coordination, la formation, l’évaluation.

  12. Ce nouveau dispositif catéchétique demande à appeler et former. Evitons de ne pas « user ». On limitera les engagements dans le temps et on « travaillera » en équipe.

Le présent projet sera assorti d’un calendrier de mise en œuvre.

Le service diocésain entend bien accompagner les up dans ces démarches.

Jean-Pierre Delville, évêque de Liège

Battice, 13 février 2017

Grandes conférences du lundi au Pays de Herve

Comme je ne suis pas Mme Soleil et ne peux prédire l’avenir, je vais procéder en deux temps. Je vais d’abord voir comment notre foi, notre Église et nos paroisses ont grandi dans notre région au cours des âges et comment cette transmission a eu des accents nouveaux à chaque époque. Pour chaque époque, j’évoquerai la répercussion dans l’aujourd’hui de ce qui s’est vécu alors.

Ensuite, je vais profiler des pistes pour activer la transmission de la foi dans notre Église locale, à la lumière des derniers documents du pape François et de nos expériences locales, afin de donner un avenir à nos paroisses, notre foi et notre Église.

Lire la suite

Homélie 7e dimanche A Aubel, 19 février 2017 Conclusion de la visite pastorale plateau de Herve >Lire l’homélie

Consultation catéchétique

A plusieurs reprises lors de ses visites pastorales en doyenné, notre évêque a affirmé que le « chantier catéchétique » serait probablement le chantier le plus crucial de ces prochaines années. Il est vrai que depuis la promulgation du Projet catéchétique diocésain en 2004, « beaucoup d’eau a coulé sous les ponts » ; beaucoup de travail aussi a été accompli dans ce domaine : de nombreuses U.p. ont réfléchi leur pratique, ont cherché et mis en œuvre des voies nouvelles. D’autre part, beaucoup ont entendu que, dans les autres diocèses francophones de Belgique, des pistes innovantes ont été promulguées et sont, petit à petit, mises en place. D’où la question qui, progressivement, s’est fait entendre : « Et à Liège, que fait-on ? Vers où va-t-on ? » En de nombreux lieux également, s’est manifesté le désir d’une plus grande cohérence diocésaine des pratiques catéchétiques.

L’évêque et son conseil ont demandé au Service Catéchèse du Vicariat « Annoncer l’Évangile » de lancer une vaste consultation qui devrait aboutir à des propositions concrètes pour envisager et vivre ensemble un avenir nouveau pour la catéchèse. Trois thèmes majeurs seront ainsi abordés : une catéchèse de l’éveil à la foi et de la première annonce ; une catéchèse comme cheminement dans la durée ; une catéchèse en communauté. Un thème préalable devrait ouvrir la réflexion sur les conditions nouvelles de la catéchèse dans le monde contemporain.

Pratiquement il est demandé aux pasteurs, aux équipes pastorales, aux responsables catéchétiques de mettre leur communauté en réflexion autour des quatre thèmes proposés. Chacun verra comment le faire au mieux : sous forme de soirées, de journées, en une ou plusieurs fois… Neuf mois (septembre 2016 à mai 2017) sont laissés pour ce faire. Ce qui compte, c’est de rassembler en groupe(s) de travail, non seulement les catéchistes actuels, mais aussi tous ceux qui sont soucieux de l’annonce de la foi et encore, dans la mesure du possible, ceux qui sont demandeurs de catéchèse pour eux-mêmes ou leurs enfants.

Le Service a préparé quatre dossiers qui proposent des pistes concrètes d’animation ainsi que des outils de réflexion pour aborder ces problématiques et parvenir à des réponses qui lui seront ensuite transmises. Le Service collectera donc toutes les réponses, en fera synthèse et en dégagera des propositions précises. Celles-ci seront renvoyées aux communautés puis présentées et débattues en une grande « assemblée générale » les « Assises de la catéchèse » programmées pour le 30 septembre 2017. Au terme du processus, notre évêque publiera un texte promulguant les pistes dégagées ensemble. Pour tous renseignements complémentaires, informations ou questions, n’hésitez pas à nous contacter (04/ 220 53 82 ; contact@annoncerlevangile.be) ou à consulter notre site www.annoncerlevangile.be

Gageons que tout cet effort donne à notre diocèse un élan accru pour la catéchèse, comme un vent de fraîcheur. Ce sera notre manière de rencontrer dans les temps nouveaux qui sont le nôtres, la mission que le Christ a confiée à ses disciples : « Allez… faites des disciples »

Olivier Windels, vicaire épiscopal

Voici les 4 vidéos liées aux 4 rencontres à vivre en unité pastorale, la vidéo de présentation, le document de travail et les 4 questionnaires. Les vidéos sont à visionner sur le site de dailymotion.com. Le documents de travail est en PDF à télécharger ci-dessous. Les 4 questionnaires sont à remplir par voie informatique et à renvoyer au plus tard le 25 mai 2017 par e-mail.

http://www.annoncerlevangile.be/videos-et-documents-consultation-diocesaine-de-la-catechese/

Consultation diocésaine sur l’avenir de la catéchèse

Réflexion et concertation avec les unités pastorales

« C’est une joie pour moi de pouvoir lancer une consultation diocésaine sur la catéchèse. C’est à ma demande que le vicariat « Annoncer l’Evangile » la met sur pied. En effet, au cours de mes visites pastorales et lors des célébrations de confirmations que j’ai présidées, j’ai apprécié l’importance de l’engagement des catéchistes dans notre diocèse. J’ai entendu aussi les nombreuses questions qui se posent sur le rapport entre la catéchèse et les sacrements d’initiation, sur l’âge des enfants et des jeunes qui y participent, sur l’implication des parents et des adultes dans la catéchèse, sur l’engagement des catéchistes et sur la participation de tous à la liturgie dominicale. » Jean Pierre Delville, évêque de Liège

Cette consultation en unité pastorale se fera en 2013-2017 et en septembre 2017, sur base des documents envoyés par les Unités Pastorales, se tiendront les Assises de la catéchèse. (30 septembre) Suite à ceci, des dispositions concrètes devraient être prises.

Petit rappel : dix dispositions fondamentales prises en 2004

1La catéchèse est une formation chrétienne intégrale, ouverte à toutes les composantes de la vie chrétienne. (DGC 84).

2Il est plus qu’urgent de centrer l’activité catéchétique sur les adultes

3La Parole de Dieu, transmise par l’Ecriture Sainte et la Tradition vivante de l’Eglise, sera la source permanente et l’inspiration féconde de la catéchèse.

4.La catéchèse comprise comme un processus d’éducation à la foi, à l’espérance et à la charité saura saisir les moments privilégiés dans la vie des chrétiens que sont les célébrations des sacrements.

5. Les célébrations liturgiques et la prière personnelle et communautaire seront un terreau très important pour le déploiement catéchétique. Elles nous plongent dans la dynamique de l’amour de Dieu et de son Alliance avec nous.

6. Notre projet catéchétique compte sur la participation active des communautés chrétiennes.

7. Une catéchèse missionnaire. Nous sommes envoyés pour annoncer, pour être témoins de la foi.

8. Il faut que dans chaque unité pastorale on élabore un projet à la mesure des attentes des données, des capacités, des ressources de l’unité. Ce projet se laissera guider par les orientations épiscopales et par les perspectives et le dynamisme du Projet diocésain.

9. Tous comprendront la nécessité de la formation des responsables ou coordinateurs de la catéchèse au niveau des unités pastorales. On veillera aussi à la préparation appropriée et à l’accompagnement des catéchistes dans les communautés locales.

10. La paroisse n’est pas le seul lieu où se fera la catéchèse. Il y a de nombreux lieux où, de nos jours, la catéchèse sera mise en œuvre : familles, écoles, hôpitaux, mouvements, séjours à Taizé, pèlerinages à Lourdes, à Banneux, médias, etc.